Kankan : Quelles sont les mesures sanitaires prises par les responsables des écoles ?

Après trois mois d’arrêt de cours le président Alpha Condé dans une annonce  faite le lundi 15 juin 2020 a donné son feu vert pour la réouverture  des  classes le 29 juin prochain. Ce, dans le respect des  mesures barrières en vigueur. 
À Kankan des dispositions semblent être prises par certains responsables des écoles pour éviter tout risque de contamination. Une lourde responsabilité  pour les chefs d’établissements. Lancinet Keita est le proviseur du lycée 3 avril de Kankan :
« Pour le moment il est question d’assainir les concessions scolaires, les rendre propres, sur le plan sanitaire, toucher un peu l’intérieur des toilettes, après ces étapes, il est question de respecter les principes sanitaires, les kits sont là déjà, on a le nombre de kits que nous pouvons avoir, le thermo flash, on a aussi le nombre qu’on peut avoir, on s’est débrouillé quelques part pour avoir quelques thermos flash pour l’école, là où je vous parle, tout est en place au lycée 3 avril de Kankan. » a-t-il dit.
Au lycée Alpha Yaya Diallo, les  responsables, ont mis les bouchées doubles pour l’assainissement de leur établissement, mais en ce qui concerne les kits et les bavettes, ils disent être à l’attente de l’Etat. Sékouba Keita est le censeur :
« Par rapport aux dispositions à prendre, il y a d’abord l’assainissement, nous sommes déjà à 90 % de ça, par rapport aux autres informations, telle que le port des bavettes et les kits, ces éléments vont nous y être en envoyer, mais pour le moment les kits ne sont pas avec nous, et les bavettes qui sont prévues, nous sommes à l’attente de ça. »
A en croire aussi le proviseur du lycée 3 avril Lancinet Keita, les kits, bavettes et les thermos flash leurs ont été promis par l’Etat, mais jusqu’à présent ils n’ont rien reçu :
« Il faut munir les écoles des kits de lavage des mains, et que les élèves soient munis de bavettes, ensuite il faut pouvoir munir les écoles des thermos flash, on a été sommé d’en haut que l’Etat doit fournir ces éléments aux écoles, mais jusqu’à là où je vous parle, rien n’est à notre niveau. »
Une question reste alors en suspend à quelques jours de la date fixée pour cette reprise tant attendue des cours, pourquoi jusqu’ici ces matériels indispensables que sont les kits sanitaires, les bavettes et les thermos flash, ne sont-ils jusqu’ici pas présent dans les établissements concernés. 
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.
Zone contenant les pièces jointes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.