Kankan : La semaine nationale de la citoyenneté et de la paix vue que par les élèves !

Depuis son lancement ce lundi dans l’enceinte du lycée Marien N’gouaby, cette initiative du ministère de l’unité nationale et des droits de l’homme à du mal a mobiliser en dehors des élèves les autres citoyens de la ville de Kankan.

De la résidence du préfet à celle du président de la république dans les locaux de l’hôtel Bakonko, en passant par la gare routière indépendante de Kankan, les élèves des écoles privées et publique, munis de toute sorte d’outils ont effectué plusieurs travaux de nettoyage ce matin sur les grands artères de la commune urbaine de Kankan.

Cette forte mobilisation des élèves, dans ces activités comptant pour la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix, s’explique par une implication exclusive des autorités éducatives et notamment des élèves par les autorités administratives et territoriales de la localité au détriment des autres couches de la population.

Justement pour répondre à la question relative à cette démobilisation des autres couches de la population locale du Nabaya, comme les commerçants et les artisans dans ces journées nationales de citoyenneté et de paix à Kankan, le président de la délégation spéciale Bakary Kaba, ne laissent rien entendre. Il préfère se féliciter tout comme le préfet Aziz Diop de la disponibilité des élève.

Enfin, il faut dire qu’à mi-parcours, l’on retiendra qu’à Kankan, la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix n’est observé que du côté de la jeunesse scolaire.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.