Kankan : Tenue d’une conférence débat sur l’Union Africaine à l’université Julius Nyéréré 

Une conférence-débat axée sur le thème « Connaissance sur l’Union Africaine » a été organisée ce jeudi 30 Novembre 2017, dans l’enceinte de l’université Julius Nyerere de Kankan en présence des autorités universitaires.

C’est une initiative du ministère du plan et de la coopération internationale, visant à faire connaître cette institution panafricaine, qui reste et demeure la plus vielle du continent.

Cette conférence a regroupé des cadres universitaires, enseignants chercheurs et étudiants, autour des deux thématiques  notamment, la connaissance sur l’Union Africaine dans toutes ses dimensions et la présentation d’agenda 2063.

Cette rencontre vise non seulement à faire une analyse fine des résultats enregistrés au terme de la mise en œuvre du plan opérationnel, mais aussi faire participer les jeunes à la réussite de l’agenda 2063 de l’Union Africaine.

Yayi Diané, chef de division au ministère du plan et de la coopération internationale et chef de mission, explique l’objectif de cette mission « Le but de cette mission est de faire savoir aux jeunes ce que c’est que l’Union Africaine, après 50 ans d’existence, il a eu un diagnostic. Les leaders de l’Union Africaines ont réfléchi pour créer l’agenda 2063 c’est-à-dire à l’horizon 2063, l’Afrique que nous voulons ».

Un choix porté sur cette institution d’enseignement supérieur, pour abriter cette conférence, prouve à suffisance l’importance et l’intérêt liés à cette rencontre.

« Nous avons voulu que ça soit un débat entre intellectuel et instinctuel. Un universitaire n’est pas n’importe qui. Nous avons pensé que vous pouvez être des bons messagers pour diffuser ce que vous avez compris ici, dans vos différentes langues à ceux qu’ils ne comprennent pas français, pour qu’ils comprennent mieux ce que c’est l’Union Africaine et son agenda 2063 » souligne Yayi Diané, chef de mission.

En fin, il faut signaler qu’au terme cette conférence-débat, les participants se disent satisfaits du choix des thématiques abordées et s’engagent à restituer au sein de leur communautés respectives.

     El hadj Fodé SOUMAH, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.