Kankan: un incendie s’est déclaré dans un atelier de réparation de télévision


Un incendie causé par un court circuit s’est produit ce dimanche 7 mars 2021 aux environs de 00 heures, au quartier Kabada 1 dans la commune urbaine de Kankan. Selon les témoignages recueillis sur place, c’est le disjoncteur se trouvant dans l’atelier de réparation de télévision et de radio de maître Solo, qui a pété, créant ainsi de la flamme qui a commencé à consumer les hauts parleurs qui se trouvaient juste en bas dudit disjoncteur. Heureusement, certains jeunes du coin ne s’étaient pas encore couchés:
<< On était entrain de faire du thé à notre base ici, quand on a vu de la fumée sortir de l’atelier de maître Solo, directement on a accourut pour aller là-bas, du coup on a remarqué qu’il y a du feu à l’intérieur donc on a enfoncé la porte, comme le feu provenait du courant nous avons appelé l’électricien, celui est venu couper le courant, après nous avons puisé de l’eau pour éteindre le feu qui gagnait du terrain dans l’atelier.>> A expliqué Mory Diaby, un des jeunes secouristes.
Grâce à la brillante intervention de ces jeunes, les flammes n’ont pas tout réduit en cendres, tout de même des pertes sont à déplorer : 
<< Je remercie beaucoup les enfants, ils ont sauvé mon atelier je ne sais même pas quoi leur dire pour les remercier. Ils ont vite éteint le feu, sinon il aurait consumé mon atelier, c’est seulement deux hauts parleurs qui se trouvaient classés en bas du disjoncteur qui ont été complètement brûlés, les autres choses sont seulement un peu endommagées.>> Déplore Souleymane Diallo « Maître Solo », propriétaire des lieux.
À rappeler que depuis le début de la saison sèche, plusieurs cas d’incendies ont été signalés dans la commune urbaine de Kankan et ses environs, le cas en date remonte au 26 février dernier au quartier Sinkèfara, où une jeune fille âgée d’une quinzaine d’années a eu des brûlures sur le corps.
Depuis Kankan, Aly Badara Keita pour Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.