Kankan : Violences déclenchées dans les locaux de la cours d’assise !

Les locaux de la cours d’appel de Kankan ont été, ce jeudi 02 juin 2016 le théâtre d’une scène de violence orchestrée par les femmes du district de Sidikidou (Sous-préfecture de Balandou).

La source de ce malheureux  incident, serrait le mécontentement d’un groupe de femmes du district du district de Sidikidou (Sous-préfecture de Balandou), présente au procès de la gamine dénommée Fanta Keita et accusée par les habitants du district du meurtre de trois de leurs enfants.

Ainsi, se serrait après la comparution à la barre d’un témoin très contesté par  ce groupe de femmes venues suivre de près ce procès de la gamine dénommée Fanta Keita et accusée par les habitants du district du meurtre de trois de leurs enfants, que ces femmes se serraient en prise à la séance par des jets de pierres et en criant à la corruption des juges et du procureur dans cette affaire.

Il a donc fallu plus de vingt minutes, pour que les services de sécurité arrivent à canaliser les manifestantes révoltées. En fin journée, le calme est revenu mais les femmes de Sidikidou ne cache pas leur détermination à poursuivre cette lutte pour que justice les soit rendu dans cette affaire de meurtre de leurs enfants.

A rappeler aussi que ces mêmes femmes étaient  le 19 Avril dernier à la préfecture de Kankan, pour exprimer leurs insatisfaction, après la libération par les juges du tribunal de 1ère instance de Fanta Keita, présumée auteur du meurtre de 3 enfants dans le district de Sidikidou dans la Sous-préfecture de Balandou (Kankan).

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.