Kassory et ses mémos … politiques redondants

On n’a pas entendu parler de mémo lorsque Kassory s’est fait recevoir au RPG. Seulement, au PADES, le Premier ministre a fait une recommandation à Ousmane Kaba. On ne sait vraiment pas pourquoi demander toutes ces piles mémo…politique et économique redondants qui ne visent qu’à prendre du temps pour faire face aux urgences liées à la crise politique qui couve.

L’UFDG a produit le sien depuis plus de dix jours. Le PADES lui est demandée « de nous livrer un mémorandum, sur sa perception de la situation sociopolitique et même économique. Nous attendons de vous ce mémorandum, pour permettre au PADES, à l’instar des autres partis, de participer de manière structurée et ordonnée au débat politique que le gouvernement, avec l’appui de notre parti qui est le RPG, entend organiser, pour que nous vivions un climat de paix, de sérénité dans la cité. Le PADES restera notre interlocuteur pour discuter des questions guinéennes ». La lecture et l’analyse de tous ces mémos demandés feront de Don Kass un PM peu ordinaire, aucune ressemblance avec ses devanciers. Le seul hic, la démarche exige du temps et de la méthode. Or, les attentes sont grandes et l’impatience à fleur de peau. Surtout du côté de l’UFDG et des partenaires sociaux que sont les syndicats.

A ce titre, certains parient déjà de l’échec de Kassory, lequel est quand même conscient que les cent jours lui seront consacrés pour se faire une idée de la qualité du cheval enfourché. Le temps de répit est court. Et se trouve qu’on est déjà dans une longue et risquée ambiance de fin de règne dont personne ne maîtrise les contours. Don Kass est averti.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.