Kassory Fofana avait-il été imposé au RPG ?

Des sources bien informées proches du RPG, parti au pouvoir indiquent à tout-va que l’actuel Premier ministre a été imposé. Il est rentré dans les arcanes du pouvoir par effraction. C’est pourquoi, de gros grincements de dents ont suivi la nomination de Kassory Fofana.

Il y avait en effet des cadres et responsables du RPG qui salivaient déjà bien avant la démission du gouvernement Youla. Ils se voyaient aux affaires, pour certainement bénéficier, enfin des retombées de la longue lutte ayant mené Alpha Condé u pouvoir. Ce rêve aura été vite brisé. Ce n’est ni un cacique du RPG, ni même un responsable ou militant de la première heure qui a été nommé. Le parti présidentiel aurait souhaité être consulté de la base au sommet, même si, le nouveau promu est désormais partie intégrante de cet ensemble politique fermé. Pour peut-être anéantir les velléités et jeter en pâture Don Kass, il lui été demandé de fusionner sa GPT dans le RPG.

Cette démarche certainement bien calculée intrigue le RPG, inquiète certains cadres du parti   surtout à l’approche des échéances présidentielles de 2020. Certains extrémistes du RPG y voient une douce manœuvre de préparer Don Kass. D’autres estiment c’est juste pour le casser. Pendant ce temps, Alpha Condé revient au siège du parti pour menacer ceux qui s’agitent au moment même où la base commence à s’effriter faute de visibilité.

Qu’on ne perde pas de vue que le congrès du RPG ne s’est pas encore tenu. Certains comprennent mal comment la GPT fusionnera-t-elle sans garanties liées à l’avenir, au-delà des circonstances actuelles. Que d’impasses !

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.