Kindia: trois morts dans un accident de la circulation

L’accident de la circulation s’est produit dans la nuit du mercredi au jeudi 16 juin 2016 à Segueyah , dans la région administrative de Kindia sur la route nationale Labé-Conakry , causant la mort de trois jeunes  , tous issus d’une même famille . .

Maitre Alpha Oumar TP chauffeur du véhicule qui était en partance pour Conakry ,  retrace les faits : « Lorsque j’ai quitté Kindia, arrivé à Séguéya après avoir dépassé les brigades de la douane et de la gendarmerie, je me suis arrêté pour me mettre à l’aise et contrôlé le véhicule comme d’habitude et aussi réveiller les apprentis, choses  que je n’ai pas fait hier. J’ai repris la route ensuite à environ deux kilomètres, le poumon du véhicule au niveau du côté gauche a explosé et du coup, le véhicule a balancé et après s’est incliné sur le coté gauche. Plus loin, il y avait un dos d’âne sur lequel les pneus de derrière ont heurté   occasionnant  leur explosion. D’ailleurs, c’est à ce niveau que j’ai réussi a stabilisé le véhicule ; entre-temps, j’ai voulu sortir pour voir la position du véhicule, mais tellement que j’étais pressé, j’ai mis du temps à ouvrir la porte parce que j’avais oublié qu’il fallait tirer la porte pour qu’elle s’ouvre et c’est au moment où j’ai ouvert la porte que les pneus ont explosé et le véhicule s’est renversé »

Plus loin, il liste les personnes qui ont perdu la vie : « Il y avait à bord, mon premier garçon Mamadou Samba Diallo âgé de 16 ans qui fait la 7e année, son oncle aussi qui est âgé de 20 ans qui fait la terminale avec un de mes apprentis qui est le petit frère de mon père du nom de Thierno Alpha âgé de 22 ans qui ont tous rendu l’âme sur place. C’est après ça que la gendarmerie routière de Kindia est arrivée faire son travail qui m’a ensuite autorisé de revenir avec les corps comme ils sont de ma famille ».

Aux dernières nouvelles, les trois jeunes qui ont péri dans cet accident, ont rejoint leur dernière demeure au cimetière de Pounthioun dans la commune urbaine de Labé.

Sally Bilaly Sow, correspondant www.kababachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.