Korbaya Baldé sur les traces de Makanera : «Je demande pardon pour avoir menti»

Korboya Baldé, ex-militant de l’UFDG qui a basculé récemment dans le camp du parti présidentiel reconnait avoir menti, pendant plusieurs années sur le Président Alpha Condé. Il  l’a dit chez nos confrères de Mediaguinee.com.

Extraits : « Tout ce que je disais sur Alpha Condé c’était des mensonges. Aujourd’hui, je demande pardon à tous les militants et sympathisants du RPG Arc-en-ciel d’avoir menti sur eux et sur le président de la République. Quand tu parles d’une personne, cherche à la connaître d’abord. Je disais des choses sur le président alors que je n’avais pas la preuve, sans raison, et cela est dû à cause des personnes qui sont derrière Cellou Dalein qui m’ont embobiné, en nous faisant croire que c’est lui (Alpha Condé, ndlr) qui empêche le pays de se développer, d’instaurer la démocratie » regrette Korboya Baldé, poursuivi avec plusieurs communicants de partis politiques pour propos haineux sur les réseaux sociaux.

Le transfuge politique de l’UFDG emprunte ainsi la piste de Makanera Kaké, ancien ministre de la communication du gouvernement d’Alpha Condé, reconvertit en opposant, qui avait également reconnu, avoir menti sur Cellou Dalein Diallo, le Président de l’UFDG. C’était au cours de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG du 31 mars 2018 à Commandayah, où l’ancien Rpgiste avait voulu réagir à la publication d’une vidéo sur les réseaux sociaux.

Extraits : « Ce qui justifie ma présence ici, je profite pour demander pardon à Elhadj Cellou Dalein Diallo. J’ai revu l’une de mes interviews à la RTG (Radiodiffusion et Télévision Guinéenne). J’ai visionné la vidéo, ce que j’ai vu dedans, j’étais pour une manifestation sans violence. J’étais pour le respect de la loi et la constitution. Mais je me suis trompé monsieur le Président (Cellou Dalein Diallo, ndlr)  parce que dans cette vidéo j’ai menti » avait reconnu Manera Kaké.

Pour l’ancien ministre de la communication guinéenne, on l’a fait mentir. « On m’a fait croire que tous ceux qui disent aux gens de sortir, n’ont ni enfants ni femmes ici. Je les ai crus et je l’ai dit à la RTG. C’est l’occasion pour moi de dire que je me suis trompé et j’ai menti. Je manifeste avec les enfants et la femme de Elhadj Cellou Dalein Diallo. C’est une certitude », explique l’ancien ministre de la Communication.

Comme si la politique était l’art de mentir !

Ibrahima Camara, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.