La France et le Royaume-Uni rejoignent la Facilité de Stabilisation Régionale du Bassin du lac Tchad

Media Type: Multimedia

La FSR vise à établir une stabilisation immédiate dans les zones touchées par Boko Haram, au Nord et à l’Extrême-Nord du Cameroun, et ce, en maintenant des conditions de sécurité minimales, des services de base essentiels et en offrant des moyens de subsistance immédiats à la population touchée.

Tunis (dpa) – La France et le Royaume-Uni ont rejoint la « Facilité de Stabilisation Régionale » (FSR), du « Bassin du lac Tchad », dont l’Allemagne est le plus grand contributeur (40 millions d’euros au total). La FSR, lancée en 2019, et active au Cameroun, au Tchad, au Niger et au Nigeria, œuvre à stabiliser les zones touchées par les groupes terroristes Boko Haram et L’État islamique en Afrique de l’Ouest (EIAO).

La France et le Royaume-Uni ont joint La FSR lors d’une cérémonie, organisée à Yaoundé, capitale du Cameroun, par le ministre camerounais de la Défense, et le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire. « L’Allemagne, qui est le plus grand contributeur à la FSR (40 millions d’euros au total), se félicite de ce partenariat en pleine expansion », a rapporté l’ambassade allemande à Yaoundé.

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le principal acteur chargé de la mise en œuvre de la FSR qui vise à établir une stabilisation immédiate, dans les zones touchées par Boko Haram, au Nord et à l’Extrême-Nord du Cameroun, et ce, en maintenant des conditions de sécurité minimales, des services de base essentiels et en offrant des moyens de subsistance immédiats à la population touchée.

Source: dpa.news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.