La « génération fin du monde » mène la contestation qui bouleverse Haïti

A peine adultes après le tremblement de terre de 2010 qui a fait 230 000 morts, ces trentenaires sont en première ligne d’une mobilisation qui dure depuis huit mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.