La Guinée veut se retirer des Instances dites inutiles

Guinea is back ! Voilà le slogan creux que lançait Alpha Condé d’il y a quelques années, une façon pour lui d’accueillir le retour du pays dans le giron international. Comme si la Guinée était paria. Certes, le pays sortait d’une crise accentuée par l’arrivée d’une junte au pouvoir, suite au décès de Lansana Conté. Mais, le pays n’était pas abandonné, même si, à un moment donné, le paiement des cotisations, en sa qualité de pays membre avait pris un coup.

Aujourd’hui, ce slogan reste toujours creux. Peu ou pas du tout de Guinéens haut-perchés au niveau des Instances internationales, à cause notamment du manque de leadership d’Alpha Condé. Ce n’est pas de bons cadres qui manquent, mais, un réel coach d’une grande trempe. Des Sénégalais, Béninois, Nigérians, Ivoiriens, Burundais, Rwandais, etc., écument  toutes les Institutions, pendant que la Guinée s’occupe des crises post électorales.

La situation semble agacer Alpha Condé. Celui-ci commence d’abord par ordonner au Ministre en charge des Affaires Étrangères de poursuivre le processus de rationalisation de la participation de la Guinée aux Organisations et Institutions internationales. Pour se faire, indique le porte-parole du gouvernement, il a demandé que la Guinée se retire de toutes les Instances ne présentant aucun intérêt stratégique pour le pays, et pour les autres, il a exigé à ce qu’il soit procédé à une classification par importance et par utilité tout en mettant en exergue les organisations pour lesquelles l’adhésion de notre pays a fait l’objet de ratification par le Parlement. Alpha Condé a par ailleurs instruit le Ministre de produire un état détaillé du paiement de nos contributions afin de clarifier la situation à date des arriérés de cotisation.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.