La retraite dorée de généraux ne fait pas l’unanimité

Le départ à la retraite d’une quarantaine de généraux avait suscité un grand soulagement au sein de l’Armée, car ce devrait être une opportunité pour une autre élite de sortir de l’ombre. C’était trop tôt pour se délecter les babines. En effet, les mesures d’accompagnement de ces retraités font jaser. Aliou Barry, chercheur et directeur du Centre d’analyse et d’études stratégiques (CAES) est de ceux qui se dressent contre ce gâchis.

Extrait : « Le premier acte qu’il a posé et qui me dérange un peu en tant que citoyen, c’est les derniers privilèges qu’il vient d’accorder à tous les généraux mis à la retraite. Je n’ai aucun reproche sur le fait qu’on envoie les gens en deuxième section ou à la retraite ; mais, dans un contexte de crise économique, dans un contexte où les étudiants tirent le diable par la queue, où la société guinéenne vit dans un seuil de pauvreté inexplicable, je ne vois pas pourquoi on arriverait à doter autant d’avantages à des gens qui avaient déjà des privilèges garantis quand ils étaient en fonction. »

Et Aliou Barry d’ajouter dans une interview accordée à Guinée matin: « Je ne vois pas l’utilité de donner un passeport diplomatique à un conjoint d’un général pour faire quoi ? Ces passeports diplomatiques serviraient à quoi ? Deuxièmement, en quoi on peut donner des dotations de carburant à des généraux qui, eux-mêmes étaient à l’abri du besoin. Je ne suis pas contre qu’on donne un traitement décent à des gens qui ont servi la nation, mais ce traitement doit être proportionnel à la situation économique du pays. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. bateka dit

    Ce sont toujours les memes qui ont pillé ce pauvres pays depuis des décenies qui une fois a la retraite continuent de drainer mes maigres ressources du pays.
    Quand est il des anciens professeurs, médecins?
    Ces généraux ont rendu quels services a la nation pour mériter ce traitement de privilegier?
    Apparemment Doumbouya n »échappe pas a la regle.
    Les militaires sont les premiers et le mieux servi quelque soit la situation économique catastrophale du pays

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.