La sortie subite de Fodé Oussou dissipe-t-elle le doute ?

Ces derniers temps, bien que sporadiquement vus chez Dalein, Fodé Oussou Fofana est au centre de toutes les attentions. Son silence assourdissant, suite aux dérives du régime et autres actualités politiques fait dire à certains que le premier vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), ne semble pas être en odeur de sainteté avec sa famille politique. L’affaire a fait grand bruit.

A telle enseigne que l’intéressé, dans une vidéo de 9 minutes et 31 secondes est sortie pas pour nier une quelconque inimitié, mais, pour adresser au nom de la Direction Nationale du parti et en son nom propre, ses vœux de nouvel an, au président de l’UFDG, CellouDalein Diallo et à sa famille.

Extrait :« Aujourd’hui nous passons des moments difficiles, ce n’est pas facile nous avons des collègues qui sont arrêtés, qui sont emprisonnés. Je voulais ici aux noms de tous nos collègues ici présent, vous encourager et vous dire nous sommes avec vous et transmettre à nos collègues que nous sommes de cœur avec eux, nous sommes peinés qu’ils se retrouvent en prison, notre souhait est qu’on les juges et qu’ont les juge rapidement, mais c’est difficile de prendre quelqu’un et le mettre en prison sans jugement, nous sommes dans cette situation », a indiqué Dr Fodé Oussou Fofana.

Le bout de phrase lâché par ailleurs et qui a retenu l’attention reste celui-ci : « Je vais vous dire que nous sommes avec vous, (…), rien ne peut fléchir et personne n’aura le plaisir de dire un jour que nous sommes parvenus à déstabiliser ce parti, comme on le fait dans d’autres formations politiques à débaucher les gens. Je vous donne la garantie qu’il n’y a personne à la tête du parti qu’on peut débaucher, je vous le dis à leurs noms. Monsieur le président et il faut être fier de ça, et ça, nous le disons parce que vous le méritez. »

Le doute s’est-il dissipé, avec la sortie de ce responsable de l’UFDG ? En tout cas, il y a eu bien des commentaires. Mais, le fait de rassurer encore Dalein et les milliers de militants du parti accordent davantage du crédit à Fodé Oussou Fofana. Et c’est tant mieux pour l’UFDG.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.