La ville de Kankan envahit par les ordures après une forte précipitation !


L’insalubrité refait surface à Kankan, après la grosse pluie qui s’est abattue sur la ville la nuit de ce mardi 19 mai à ce jeudi 20 mai 2020. Les ordures drainées par les eaux de ruissèlement sont sorties de leurs cachettes et sont désormais bien visible sur les grandes routes de la cité.Jamais on ne dénoncera assez ce phénomène d’insalubrité qui bat son plein à Kankan. Bien que situé à proximité du centre ville, parmi les quartiers de la commune urbaine les plus sales, il faut citer celui de Korialen. Moussa Konaté, le chef de quartier explique.« D’abord pour un bon croyant, tu dois être propre, mais l’état de nos caniveaux à nous  inquiète beaucoup, parce qu’ils ne sont pas profond, et puis quand il pleut la nuit, il n’y a des gens qui sortent de chez eux se mettent des ordures dans des caniveaux, sinon ici à Korialen, il y a les jeunes pour la propreté de façon volontaire. Maintenant c’est la commune qui doit beaucoup s’impliquer dedans, comme ce qu’on a fait autre fois quand le maire nous a donné un véhicule pour le ramassage des ordures. » A-t-il expliqué !Ce sont les mêmes réalités ou presque au quartier Gare. Aboubacar Condé dit Alex, chef de cet autre quartier sale de Kankan, dénonce et interpelle.« Le maire est entrain de faire son mieux, malgré que les autres ne le reconnaissent pas, c’est nous qui sommes au près du marché ici, si les ramasseurs d’ordures viennent, ils s’arrêtent devant le marché et ils  prennent des ordures, mais si le véhicule de ramassage  d’ordure est plein, les citoyens déposent les déchets partout où bon leur semble et c’est ça qui nous fatigue beaucoup, en plus les contrôleurs chassent les femmes avec leurs ordures et elles aussi à leur tour les jettent dans la rue. Mais ce qui reste claire, toutes ces ordures ne viennent pas de ce quartier. »Mory Keita citoyen rencontré dans ce même quartier, accusent  pour sa part pointe du doigt « l’incompétence » et « une magouille » des autorités communales. « Les travailleurs de la mairie sont venus nous récupérer de l’argent ici, ils ne sont pas venus pour prendre des ordures, quand je me suis rendu à la mairie, ils m’ont dit que ce n’était pas eux, et pourtant les papiers qui sont venus c’est leur signature qui s’y trouvait dessus. Ils n’ont qu’à travaillé avec les bon chauffeurs de véhicule de ramassage d’ordures ou-bien ils risquent de perdre leur crédibilité. »
A noter qu’en cette période de Covid-19, il est inconcevable que la ville soit dans une situation aussi insalubre.
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.