Labé : bras de fer entre CNTG et USTG, le nerf du conflit

Après les responsables de la CNTG (Confédération nationale des travailleurs de Guinée), c’est au tour de ceux de l »USTG (Union nationale des travailleurs de Guinée) d’être reçus ce lundi 18 août 2014 par le préfet de Labé, le commandant Mamadou Lamarana Diallo en présence des autorités communales et du député uninominal Mamadou Cellou Baldé.

Selon des informations obtenues auprès de certains participants, aucun compromis n’aurait été trouvé.

La genèse du conflit

Un appel d’offres avait été le 09 juillet 2014 par les autorités communales de Labé, que la section syndicale de la CNTG qui gère les gares routières n’avait pas perçu d’un bon œil.
Interrogé sur ce dossier, le maire El hadj Amadou Thiam a affirmé que seule l’USTG avait acheté le cahier de charges.

Pourquoi la CNTG s’oppose

Dans cet appel d’offres les plus grandes gares routières de la commune sont concernées, ce sont : les routières de Doghora, de Kouroula et de Daka.
Un membre de La CNTG interrogé hors micro sous anonymat affirme « les autorités soutiennent l’USTG, mais nous allons voir qui prendra cette gestion ».
Les responsables de la CNTG ont qualifié de « louches » les travaux de la commission d’appel d’offres mise en place par le maire avant de saisir la préfecture sur le dossier.

Une médiation mal perçue par les autorités

Le député uninominal de Labé Mamadou Cellou Baldé de l’UFDG jouant aux sapeurs-pompiers depuis le début de cette guéguerre au mois de mai n’arrive pas toujours à trouver une entente. vis à vis des responsables en majorité des Rpgistes

Rencontrant tous les protagonistes et les responsables de la mairie, Mamadou Cellou Baldé avait voulu savoir clair dans la procédure d’appel d’offres.

La loi ignorée au nom du consensus

Selon le code des collectivités, seule la mairie est habilitée à donner les gares routières à des organisations se trouvant dans les normes.
Affaire à suivre …

Sally Bilaly Sow, correspondant kabanews à Labé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.