LABE : que cache le retour de Safioulaye Bah ?

Vu que ce n’est pas tous les jours que le président Alpha Condé plie devant un adversaire, on se demande ce qui s’est passé pour qu’El hadj Safioulaye Bah revienne comme préfet à Labé. Démis en 2011 au lendemain de l’arrivée au pouvoir du président Alpha Condé, il avait refusé d’assumer les mêmes fonctions à Gaoual. Faisant ainsi part de son mécontentement, il avait préféré le chômage au poste de préfet dans une ville de Gaoual plutôt à la périphérie des préoccupations des autorités. Cinq ans après, son retour à Labé passe pour une concession du président de la République. Ce qui n’est pas fréquent.

Si Labé n’était pas un bastion imprenable de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), on aurait dit que le président Alpha Condé a ainsi voulu couper l’herbe sous les pieds d’un potentiel adversaire dans l’optique des prochaines élections communales. En effet, El hadj Safioulaye qui ruminait encore son limogeage entendait se porter candidat indépendant pour gérer la mairie de Labé.

Cette hypothèse écartée, il ne reste plus que la piste d’une entente entre le nouveau promu et le chef de l’Etat. Ce dernier ayant cédé à la volonté du préfet de revenir aux affaires, celui-ci pourrait alors avoir basculé dans le camp des cadres de l’administration locale prêts à saper le travail de l’opposition à la base.

Le président de la République qui a conscience de l’influence que le préfet garde encore auprès des populations de Labé pourrait caresser le rêve de s’en servir aussi bien lors des prochaines élections communales que dans l’optique du troisième mandat dont il est évident qu’il le cherche.

Dans le cas de Labé, Alpha Condé a bien sûr conscience qu’il ne peut s’attendre à une grande adhésion. En réalité, ce qu’il peut espérer, c’est une dissidence qui lui soit favorable. Vu que c’est la ville natale de son opposant le plus en vue, une dissidence, aussi minime soit-elle, paraitra symbolique.

Mohamed Sacko, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.