Labé : les citoyens réagissent à la polémique qui entoure le début du ramadan

Décidément, les citoyens guinéens ne donnent plus de crédit à certaines annonces des autorités du pays. Cette situation que d’aucuns qualifient d’insubordination s’est illustrée à l’annonce du début ramadan pour le lundi 06 juin 2016 tard dans la nuit du dimanche, par le secrétaire général aux affaires religieuses.

Après l’annonce du début du mois saint de ramadan, les citoyens de Labé se sont prononcés. Pour ce premier, la ligue islamique serait à la base de cette contradiction : « Je trouve ça pas facile a géré puisque le fait que la ligue islamique a passé l’information très tôt pour dire que ramadan devait commencer le mardi et ensuite revenir le dessus pour dire que c’est le lundi. Ce sont deux informations contradictoires ».

Contrairement au premier intervenant, Bachir Bah souligne que l’annonce faite par l’Arabie Saoudite peut servir de base au monde musulman : « Pour le mois de ramadan, il faut que chacun voie ce qui est réel devant lui. On nous a dit que si quelqu’un dit avoir vu la lune quelque part, qu’on commence le ramadan donc si l’Arabie Saoudite nous dit avoir vu la lune tout le monde entend ici, mais on refuse alors qu’il n’ y a que 3 heures de temps entre nous donc si tu veux faire le Ramadan fait le.»

Cependant, Cheikh Abdoul Salam Baldé conseille : « La ligue islamique a fait une chose qui n’est pas du tout appréciable. Qu’elle porte attention afin qu’elle puisse informer la population à temps ».

Sally Bilaly Sow, correspondant kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.