Labé : le commandant de la garde communale en guerre contre les « pickpocketeurs » du marché

  A l’approche de la fête de ramadan, le vol est devenu monnaie courante au sein du marché centrale de Labé. Des jeunes qualifiés des canailles et en majorité des enfants surgissent de partout pour dérober les biens des paisibles citoyens.

« Depuis le premier jour du mois béni de ramadan, le président de la délégation spéciale a attiré notre attention. Vu tout ça nous avons organisé une opération de ratissage avec l’appui du chef de la sûreté. » Explique le commandant Ousmane de la garde communale qui invite tout de même les citoyens à la vigilance : « Je demande à tout un chacun d’être vigilant partout il y a bousculade et quand ils mettent main sur un voleur de nous faire signe comme nous ne sommes pas loin du marché au lieu de faire des règlements de compte et conformément à la loi, ils seront sanctionnés ».

Face à la montée de la néfaste pratique, ce vendeur témoigne : « Ça se passe quotidiennement ici. Car il y a toujours des mal intentionnés qui sillonnent le marché pour preuve, on a surpris ici un voleur hier en train de voler chez un voisin. Mais ce qui est déplorable dans cette affaire, c’est du fait que la plupart des gens qui font cette pratique sont des enfants ». Regrette-t-il en substance.

Cette autre vendeuse sous couvert d’anonymat aborde dans le même sens : « Tu peux voir des femmes avec des plastiques qui demandent comme si elles vont acheter et dès que tu tournes la tête, elles prennent quelque chose, pareil pour les enfants. »

Sally Bilaly Sow , correspondant kabanews à Labé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.