Labé : la cour d’assises condamne Nouhou Diallo à dix ans de prison pour assassinat

La cour d’assises a pris son en vol ce mardi au tribunal de première instance de Labé situé dans le quartier Kouroula , dans la commune urbaine. Plusieurs citoyens avaient effectué le déplacement pour assister à l’ouverture de la première audience qui a vu la comparution de Nouhou Diallo originaire de la préfecture de Gaoual pour assassinat.

C’est ce mardi 26 juillet 2016 que les audiences foraines ont démarré au tribunal première instance de Labé sous la présidence du juge Fodé Bangoura qui a fait l’arrêt de renvoi pour que Monsieur Nouhou Diallo accusé de meurtre de sa femme puisse prendre connaissance des poursuites qui pèsent sur lui.

Après cette lecture, l’accusé a reconnu le contenu à la barre les faits qui lui sont reprochés. Nouhou Diallo en prison depuis juin 2008 a reconnu avoir tiré sur sa femme Aissata Camara , mère de cinq enfants à l’aide d’une arme artisanale.

Dans les débats, le procureur Maitre Yaya Kairaba Kaba a fait ressortir des vices dans la situation matrimoniale de l’accusé ainsi que des actes inciviques, à la fuite après son insolvabilité ce qui occasionnera une absence de sept ans dans sa localité que Nouhou Diallo ne reconnaîtra pas.

Pour la défense constituée des maîtres Abou et Halimatou Camara , la stratégie était claire relevée des vices de procédure notamment sur la très longue durée de détention de leur client sans jugement pendant huit ans.

Au moment du réquisitoire, maître Yaya Kairaba Kaba a demandé la requalification du chef d’accusation d’assassinat en meurtre et a requis la perpétuité. Chose qui n’a pas été vu sous cet angle par la défense qui a invoqué les enfants du couple ainsi que de nombreuses dispositions du code l’enfant pour rendre sensible la Cour qui demandera par la suite un retrait pour sa délibération.

À leur retour, juges et jurés ont retenu le chef d’assassinat avec circonstances atténuantes et ont condamné Nouhou Diallo à dix ans de prison.

Sally Bilaly Sow , correspondant kababachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.