Labé : Des jeunes manifestent contre la coupure d’électricité

Ce 13 juillet, des jeunes ont manifesté dans plusieurs quartiers de la Commune urbaine de Labé pour réclamer le retour du courant électrique.

A l’origine des ces coupures d’électricité qui a plongé plusieurs quartiers dans le noir, un arbre coupé sur ordre du Directeur de l’hôpital a endommagé des câbles électriques.

Le porte-parole des manifestants porte des graves accusations sur la personne du Directeur de l’hôpital.

« On voulait aller chez le directeur de l’hôpital puisque c’est lui qui a ordonné de couper l’arbre qui a causé ce délestage. Mais un des médecins nous a fait croire que le DG de l’hôpital a fait un chèque de 10 millions qu’il a remis à l’EDG puisque selon lui, le devis de l’EDG pour réparer les dégâts est estimé à 10 millions de gnf. Donc nous sommes là pour savoir jusqu’où va durer cette situation ? Si l’Edg a reçu les 10 millions, pourquoi nous n’avons pas de courant jusqu’à présent ? », s’interroge Boubacar Diallo.

Sur les raisons des ces coupures du courant électrique, le Directeur de l’EDG de Labé donne sa version des faits :

« C’est le 06 juillet dernier, qu’un arbre a été coupé à l’hôpital régional de Labé. L’arbre est tombé sur les fils, et ça a endommagé deux poteaux électriques. Malheureusement les poteaux endommagés ne sont pas des poteaux ordinaires. Cette situation a plongé plus de 14 transformateurs dans l’obscurité. On a parcouru le réseau et on a trouvé une solution pour 12 transformateurs. Pour les deux transformateurs restants, il faut absolument remplacer les deux poteaux endommagés. Pour qu’on puisse envoyer la moyenne tension dans les transformateurs, il faut remplacer les poteaux ; sans ça, nous n’avons pas d’autres solutions. », explique de son côté Elhadj Gouréissy Bah.

Les autorités de Labé, par la voix du préfet, Safioulaye Bah, tentent d’apaiser les tensions et rassurent les jeunes des dispositions prises pour le retour du courant électrique dans les meilleurs délais.

De Labé Souleymane Camara www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.