Labé : flambée des prix à la veille du ramadan

A quelques heures de l’entame du mois saint de ramadan, les prix des denrées de première nécessité connaissent une hausse vertigineuse au marché central de Labé, qui refoule actuellement du monde.

Baldé Alpha commerçant, égraine la liste des produits qui ont connu cette hausse : « Il y a deux mois le prix de l’huile végétale était à 185 000 fg aujourd’hui c’est 210000fg et l’huile de palme était vendue à 140000fg, il coute aujourd’hui 155 000 fg. A deux mois, le riz du pays coutait 225000Fg actuellement c’est 250 000 fg, le riz blanc était à 205 000 fg et aujourd’hui c’est entre 210 000 fg et 215 000 fg. Donc par rapport au mois de ramadan qui s’annonce franchement c’est pas du tout une bonne nouvelle ». A-t-il regretté.

Pour lui, le changement des prix est dû à la dépréciation de la monnaie Guinéenne face à la devise étrangère « toutes les marchandises ont connu une hausse. Sucre, jus mayonnaise, tomate etc.… et ça c’est depuis la montée de la devise ».

Cependant, chez les vendeurs de poisson les prix sont pour le moment inchangés.  Ousmane Bah est gestionnaire d’une poissonnerie : « Pour le moment, chez nous les prix n’ont pas augmenté. On lutte à l’heure-là pour qu’il y ait diminution ».

Par contre cette dame rencontrée au marché central de Labé, exprime son mécontentement dans l’anonymat : « j’ai trouvé les prix au marché difficiles. On ne sait pas comment faire, la somme qu’on a envoyée n’a pas suffis car tous les prix ont grimpé ».

En somme, il est important de rappeler qu’en Guinée qu’à l’approche de chaque mois de ramadan les prix a grimperont sans que l’état ne réagisse de façon positive.

Sally Bilaly Sow, correspondant kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.