Labé : Le Maire s’insurge contre un stationnement anarchique à l’alentour de l’hôpital régional

Stationnement anarchique des engins roulants à labé – soulcamara2020@gmail.com – Gmail

Le Maire de la Commune urbaine de Labé déplore l’anarchie qui  entoure le stationnement des motos et véhicules devant l’hôpital régional.Face à l’intransigeance des détenteurs des engins roulants, Mamadou Laly Diallo parle d’un acte d’incivisme :  « Nous considérons cet acte comme un acte d’incivisme parce que l’initiative que nous avons prise en ouvrant ce parking, c’est pour faciliter aux citoyens de pouvoir garer les motos et les voitures à l’intérieur de ce parking. Très malheureusement, nous avons constaté que les gens refusent. Sinon, quand  nous avons entamé le déguerpissement dans la ville les citoyens ont réclamé. Nous avons investi une somme importante pour aménager ce parking mais jusqu’à présent les gens refusent. » déplore le Maire de la Commune urbaine de Labé De son côté, l’hôpital avait pris des mesures pour réserver le parking interne à son personnel pour des questions d’ordre et de sécurité. Mais certains continuent à profiter.« A l’intérieur de l’hôpital, il y a un dispositif qui est déjà mis en place. Il y a un parking de motos et un parking de voitures qui est disponible pour le tout le personnel. Si vous voyez des véhicules là bas, c’est pour voir les véhicules de la Direction ou bien ceux qui viennent qui garent ici. Normalement c’’et ce qu’on avait préconisé. Maintenant il y a beaucoup de gens qui sont en train de bafouer les choses. Il y en a qui disent j’ai un malade alors que parfois ce sont des visiteurs qui arrivent. Mais ce n’est pas facile de gérer le monde. Et derrière là bas, la parking qui vous avez vu érigé là-bas, ça devrait pas. Ça devrait être dans le parking de la Commune. », explique Mme Diallo, une  des responsables de l’hôpital.Des incompréhensions ont été enregistrées à plusieurs reprises entre les conducteurs de motos-taxis et les agents postés là pour filtrer les entrées.  Mais un terrain d’entente a été trouvé. Pour ce conducteur de taxi-moto, « Le problème est que tu viens descendre ton passager ils viennent directement faire garer ta moto et prendre la clé et demander de l’argent. C’est comme les taxi-maitres aussi ils ne viennent pas pour garer, ils viennent pour débarquer les passagers et repartir. », se défend-il.Devant cette situation, le Conseil communal promet de mettre fin à cette anarchie.   « Des particuliers sont en train d’envahir l’alentour du parking et l’alentour de l’hôpital même. Des dispositions sont prises. Très prochainement nous allons installer des agents pour contrôler les rentrées contre le coronavirus et nous allons demander à notre garde communal pour veiller à ce que les gens quittent l’alentour du parking et l’hôpital régional et exiger même qu’ils rentrent à l’intérieur du parking. », a promis Mamadou Laly Diallo  

Depuis Labé Souleymane Camara pour www.kababachir.com 
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.