Labé : l’environnement menacé

La pollution de l’environnement  est devenue un phénomène préoccupant pour les écologistes. Nombreux sont ces citoyens de la commune urbaine de Labé qui contribuent de façon directe ou indirecte à la destruction de l’environnement.  Comme, c’est le cas de ceux ou celles qui brûle de pneus à travers la ville.

Chaque année, le constat révèle que  ce sont des centaines qui sont calcinés dans le centre urbain et aux alentours de la cité de Karamoko Alpha Mo Labé.  Dans la plus grande partie, ce sont des pneus usés  qui sont utilisés  afin d’extraire le fil de fer  pour des fins personnelles.  Si, les personnes ignorent les méfaits de cette pratique, selon le directeur préfectoral de l’environnement  elle  polie la nature et expose les citoyens  au réchauffement climatique.

Pour remédier à ce mauvais comportement nuisible à l’homme, Monsieur Tolno lance un appel aux citoyens : « il n’est pas bon de calciner les pneus à travers la ville ».  Avant d’ajouter que la loi sera bientôt appliquée  pour sanctionner les auteurs de cette pratique néfaste.

Cependant, il est important de signaler que la Guinée a ratifié plusieurs conventions  sur la protection de l’environnement. Dont celle de Stockholm adopté depuis 2011 mais beaucoup restes encore à faire pour protéger l’environnement en Guinée.

Sally Bilaly Sow, correspondant kababachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.