Labé: les autorités interdisent la marche des forces sociales

C’est une décision unanimement condamnée par les différentes plateformes de la société civile qui composent les forces sociales de Labé. Dans la journée du jeudi, comme leurs pairs des autres villes, les forces sociales de Labé ont déposé un courrier informatif adressé au Président de la délégation spéciale de Commune Urbaine de Labé pour leur faire part de la marche pacifique qu’elles projettent d’organiser, le lundi 23 juillet 2018.

Contre toute attente et à travers un courrier dépourvu de toute motivation que le secrétaire général collectivités Lanciné Engagé, en l’absence du Préfet en déplacement, s’est fendu pour indiquer que les manifestations de rue sont désormais interdites jusqu’à nouvel ordre et sur toute l’étendue du territoire national.

Déjà, les différentes plateformes se réunissent pour statuer sur cette décision qui viole l’article10 de la Constitution et décider la mesure à entreprendre contre la nouvelle forme de dictature qui commence à voir le jour en Guinée.

Sally Bilaly Sow, correspondant Kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.