Labé : les chauffeurs déplorent la fermeture des frontières guinéo-sénégalaises

Le ministère sénégalais de l’intérieur et de la sécurité publique a annoncé jeudi 21 aout 2014 la fermeture de toutes les frontières avec la Guinée. Les autorités du pays de la Teranga justifient cette décision par la propagation du virus Ebola.

Le communiqué indique que cette mesure est étendue aux frontières maritimes et aériennes en provenance de la Sierre Leone et du Liberia. Après cette annonce, les conducteurs de Labé qui opèrent sur cette ligne ont donné leur avis.

Maître Aliou DAF « si on ferme les frontières actuellement ça sera un vrai calvaire pour nous les transporteurs. Vous-mêmes, vous avez vu comment nous vivons en ce moment. C’est vraiment très regrettable, mais on ne peut rien »

Mamadou Aliou Bah quant à lui va plus loin « vraiment, c’est très dommage surtout pour nous les chauffeurs, dès lors qu’on a appris que les frontières ont été fermées » face à cet état de fait, il envisage une piste de solution « nous allons voir sur quel front maintenant partir soit nous partirons sur Conakry, Kankan ou N’Nzérékoré ».
Chez les femmes marchandes, c’est une désolation totale, surtout quand on sait que cette annonce avait été faite à la veille du départ pour les différents marchés hebdomadaires sénégalais.

Sally Bilaly Sow , correspondant Kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.