Labé : les commerçants émettent des doutes sur la gestion financière du marché


Le marché central de Labé, poumon économique de la ville, patauge dans une marre de difficultés. Entre manque d’eau, de toilettes propres, entre autres. Il a du mal à jouer pleinement son rôle de moteur économique.


A cela s’ajoute le problème de gestion efficace qui découle de l’incompréhension entre l’administrateur et certains commerçants. 
Sur cette incompréhension, il y a le problème des taxes que dénonce ce commerçant qui a requis l’anonymat :« Chaque année nous payons 30.000 francs guinéens pour la prime des gardiens, avant c’était à 25 000 et les gardiens aux nombres de 4 chacun d’entre eux touche 500 .000 à la fin de chaque mois. Nous ne savons pas qu’est-ce que les responsables font avec tout cet argent. Nous demandons à ce qu’on rehausse le salaire des gardiens et aussi augmenter leur effectif pour sécuriser davantage le marché.»


Un autre lui fustige latitude de l’administrateur du marché central de Labé qui à l’en croire :« Personne n’ose parler des réalités qui se passent à l’intérieur du marché central, dès que tu parles il ‘’l’administrateur ‘’ t’envoie à la sureté pour t’intimider, nous ne voulons plus de lui comme responsable du marché central de Labé et nous demandons à la commune de le changer.» 

A rappeler qu’à l’intérieur du marché central de Labé il y a plus de 2000 boutiques recensées et plusieurs autres échappent au contrôle de l’administration.

Sally Bilaly Sow, correspondant kabanews à Labé 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.