Labé : l’exploitation des enfants,une pratique persistante

Dans la région administrative de Labé comme dans plusieurs autres régions de la Guinée, l’exploitation des enfants constitue un véritable phénomène sociétal. Plusieurs textes nationaux et internationaux condamnent l’acte, mais reste une pratique quotidienne.
« C’est un cas récurant dans notre cité. On voit des enfants qui sont dans la rue parfois, ils sont même dans des ateliers d’apprentissage professionnels et font des travaux qui dépassent leur âge chose qui va à l’encontre des conventions des droits de l’homme. » Fustige Monsieur Sakho qui dit : « D’ailleurs, il y a lieu de signaler qu’il y a des familles qui hébergent des enfants, mais qui refusent de les envoyer à l’école juste pour les exploiter.»
Sow Saikou Oumar sur un ton pathétique  regrette  : « C’est un phénomène que nous vivons et qui est désagréable parce que nous voyons des enfants qui sont chaudronniers (…) qui transportent presque tous les matériels sur leurs têtes qui n’ont même pas l’âge d’aller à l’école. Donc les parents doivent essayer de les amener à l’école dès maintenant ». Conseille-t-il.

Pour exprimer son mécontentement, Monsieur Sakho n’a pas manqué de dénoncer la négligence parentale : « Avoir des enfants ce n’est pas un problème, mais comment les éduquer ? J’encourage les parents à mettre leurs enfants à l’école afin qu’ils soient l’élite de demain ».
Rappelons que malgré la présence des ONG qui œuvrent dans le cadre du respect des droits de l’enfant, certains parents font la sourde oreille.

Sally Bilaly Sow, correspondant Kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.