Labé : la lutte contre le soudan IV accentuée

Les autorités guinéennes mènent depuis quelques semaines d’une part une lutte et d’autre part une sensibilisation contre le colorant sudan IV que certaines personnes injectent dans l’huile de palme.
« c’est une lutte qu’on a démarrée en 2014,les résultats sont là disponibles malheureusement il n’y a pas eu de support et ça a capoté » entame Idrissa Camara ,un des responsables du service de contrôle et qualité .
Et de poursuivre : « il y a une mission nationale mixte qui s’est rendue à Nzérékoré pour atténuer le phénomène parce que ce qui reste clair il faut être vigilant ,si quelqu’un vous dit qu’il peut finir ça à cent pour cent ça va être compliqué. » Prévient-il.
Dans son intervention , Idrissa Camara rassure : « Les gens peuvent rester tranquilles parce que maintenant il y a des gens sur le terrain tant avec les véhicules qui transportent les huiles que sur le marché.Si Nzérékoré lâche nous nous ne devons pas lâcher »
« Il y a des sanctions maintenant,c’était correctionnel avant mais maintenant celui qui est pris passera devant la justice,ça a fait l’objet d’un décret présidentiel ce n’est plus de la blague et la crédibilité de notre pays même en dépend. »A-t-il conclu en substance.

Sally Bilaly Sow , correspondant www.kababachir.com à Labé
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.