Labé : Madifing Diané fait une invite à la population

Plus deux mois après les violences meurtrières intervenues à la veuille du scrutin contesté du 22 mars dernier, qui avait secoué la ville de Karamoko Alpha Mo Labé, Madifing Diané change de langage.

Le Gouverneur de Labé au cours d’une sortie médiatique a appelé les populations  de ne pas se laisser emporter par la politique.

Il va jusqu’à expliquer les raisons qui font que certains représentants des institutions internationales évitent de se rendre dans la région du Foutah à cause des violences de ces derniers mois. Alors qu’avant ces événements  toutes ces institutions et partenaires étaient orientés dans la région.

 A en croire Madifing Diané, cela s’explique par les violences enregistrées récemment dans la région, pourtant, reconnait le Gouverneur, « le Foutah est une région hospitalière et de ne pas se laisser donner par la politique ».

 « Les partenaires venaient chaque semaine ici. Ce qui a réduit, c’est les violences, ils ont demandé leurs ressortissants d’éviter la région parce qu’elle est jugée dangereuse. », explique le Gouverneur de la région.

Contrairement aux discours divisionnistes qu’il tenait en période de manifestations  Madifing Diané rappelle qu’il n’y a pas plus hospitalière que la population hospitalière :

« Il n’ a pas de population plus hospitalière que celle du Foutah, nous l’avons connu dans le passé, nous avons bénéficié de cette hospitalité et nous avons bénéficié de tout le respect ».

Enfin le Gouverneur de Labé a rappelé que la politique est un moyen et non une fin. Il a même requalifié la politique de futile le et d’inutile.

De Labé Soulyemane Camara pour www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.