Labé : un ouvrier meurt dans un éboulement 

Un accident de travail a eu lieu ce jeudi 05 mai dans le quartier mosquée commune urbaines de Labé. Youssouf ouvrier a perdu  la vie suite a l’éboulement de la terre. Commandant Morikany Camara de la protection civile explique :« Mon service a été alerté d’un cas d’éboulement dans un chantier en construction. immédiatement une équipe d’intervention et de secours s’est rendue sur les lieux. A leur arrivée , ils ont trouvé deux personnes dans un trou. Les deux premiers ont été sauvés l’autre a rendu l’âme dans le trou ».
Ousmane un des  rescapé témoigne  :«  Le matin il est venu trouvé que j’ai commencé le travail avant lui et il ma demandé la clé du magasin et je suis allé l’ouvrir la porte et il a pris sa tenue et son argent avec quoi il est allé acheté du manger pour nous. Son nom c’est Youssouf qui était diplômé d’une université en plus il avait une boutique ou il avait laissé sa femme et donc il venait ici pour avoir un peut d’argent. Mais franchement sa mort ma beaucoup touché quant a moi j’ai juste eu de la chance parce que la terre avait engloutit tout mon corps sauf la tête ».
Informé, Mamadou Dian Diallo , l’inspecteur régional du travail   s’est rendu sur les lieux. Face à l’état du chantier, il s’indigne : « Pour un chantier de R+1 il faut qu’il y ait un ingénieur qui suit le chantier. malheureusement tel n’était pas le cas ici car l’ingénieur titulaire du chantier est à Conakry et le supposé ingénieur a qui le chantier est confié était venu faire le constat et repartir. Donc ,  il a fallu que je le rappelle à trois reprises pour qu’il vienne et il faudra qu’il réponde parce qu’un ingénieur  la première des choses  doit d’abord étudier le sol ».
Sally Bilaly Sow , correspondant kababachir.com à Labé
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.