Labé : les stations-service poussent comme des champignons

La préfecture de Labé connaît depuis un certain temps, une implantation considérable de stations-service. Si d’aucuns estiment qu’elles créeront de l’emploi à la jeunesse d’autres y voient une menace imminente de l’environnement à divers endroits.
C’est au total douze stations-service qui sont installées dans la préfecture de Labé. Selon Mamadou Traoré secrétaire général chargé des affaires administratives à la préfecture de Labé, seules quelqu’une parmi elles passent par les autorités locales pour obtenir les documents : « Deux ou trois ont fait la demande adressée à l’autorité qui a transmis au service de commerce.» Lâche-t-il.
Quant au directeur préfectoral du commerce Elhadj Oury Sampiring rappelle qu’ « il y a deux catégories. Il y a une première catégorie de personnes qui passent directement par le département de commerce, c’est les plus nombreux. De fois, ils passent par la préfecture pour nous montrer les documents et parfois, on voit seulement les stations qui poussent.»
Sur le terrain, le constat est alarmant, car plusieurs stations-service ne remplissent pas les normales environnementales et sécuritaires.
Sally Bilaly Sow , correspondant kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.