Lamine Kaba du FIDEL : à la (re)conquête d’une chute !

On n’avait cru en lui mais Mohamed Lamine Kaba, président du FIDEL risque de perdre toute aura avec la (re)conquête d’une nouvelle chute qui fait de lui un homme politique absolument inconstant. Annoncé au PEDN, puis, formellement au RPG (la case départ), le patron du FIDEL noue une alliance avec le Front patriotique de Paul Moussa Diawara, une ponte de la mouvance.

Ayant observé tous ces mouvements, le parti de Lansana Kouyaté qui s’attendait à la signature n’a eu les yeux que pour pleurer. Mais, le PEDN est serein et considère ce jeu de Lamine comme un non-évènement. Très vite pour autant, peut être avec la pression, le FIDEL quitte le navire du Front patriotique, parce qu’il ne transcende pas tous les clivages ethniques. Et mieux, regrette le désormais ex-allié, sur mosaïque Guinée, « nous avons dit que notre alliance est constituée de ceux de l’opposition et ceux de la mouvance. Nous avons dit que nous soutenons les belles actions du président de la République par contre, si nous constatons des tares nous les dénonçons et nous allons faire des propositions. C’était au tour de cet idéal que l’alliance a été constituée. Ils ont désorienté notre alliance pour en faire une structure de la mouvance. »

Mohamed Lamine Kaba revient à sa position initiale mais perd une partie de sa crédibilité. Pourra-t-il redorer le blason auprès du PEDN où il était annoncé de la façon la plus formelle ? C’est toute la question. Quitte à rester bien FIDEL

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.