Lancement à Conakry du séminaire international ‘’Femmes et sport’’

Le complexe hôtelier de Kaloum a servi de cadre ce lundi 28 décembre, à la cérémonie de lancement du séminaire international Femmes et sport.

Avec pour thème central : l’autonomisation des filles et femmes par le sport, ce séminaire international 45 séminaristes venues des 8 pays dont la Guinée pays hôte qui totalise 10 séminaristes.

C’est une initiative de l’association des comités nationaux olympique d’Afrique zone 2 qui regroupe 8 pays en partenariat avec le Conseil National des Organisations de la Société Civile de Guinée (CNOSG) à travers la commission femmes et sport.

La cérémonie d’ouverture a été rehaussée par la présence des ministres de la jeunesse, Mouctar Diallo (représentant du ministre des sports et de la culture), de Mariam Sylla de l’action sociale et Hawa Béavogui, ministre des Droits et de l’Autonomisation des Femmes.

Cette assise de Conakry a pour objectif de permettre à ces Dames de réfléchir sur des stratégies à mettre en place pour l’émancipation et la valorisation des filles et femmes à travers le sport.

« Je me réjouis de la présence des hautes personnalités à ce séminaire. J’espère que ce séminaire va vous permettre d’avoir des solutions pour les problèmes liés à l’autonomisation des femmes dans le sport. Le sport se portera mieux avec l’implication des filles et des femmes. Je vous invite à faire une analyse critique des documents qui vous servent à mieux encadrer les filles et les femmes engagées dans la gestion du sport ». a déclaré Mouctar Diallo lors de son allocution.

Du côté du comité national olympique et sportif guinéen dont le discours a été prononcé par son secrétaire général,  c’est une satisfaction totale sur le choix de la Guinée pour abriter cet espace d’échange.

«Le choix de la Guinée pour accueillir ce séminaire des associations des comités nationaux olympiques est une immense satisfaction pour nous. La présence massive des différentes délégations prouve la détermination des comités olympiques à œuvrer dans l’autonomisation des jeunes filles à travers le sport. Vous (les séminaristes) avez la responsabilité d’offrir aux sportifs de vos différents pays le respect, la dignité et surtout l’olympisme » a mentionné Ben Daouda Nansoko.

Le séminaire prendra fin ce mardi 29 décembre.

Nous y reviendrons

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.