Lansana Kouyaté (PEDN) alerte Kassory Fofana

«Le travail du Premier ministre, c’est un travail ingrat et tout ce qu’on te donne n’est pas un travail de bonne foi. C’est toi qui risques de ramasser le pot cassé. » Lansana Kouyaté sait bien de quoi il parle, pour avoir occupé la Primature sous Lansana Conté et aux pires moments de son long règne d’un quart de siècle.

Seulement, Kassory n’est pas de cette époque. Sauf que, en écoutant son discours, après celui d’Alpha Condé, on a dû comprendre qu’il en a tenu compte. En effet, c’est comme si il renvoyé la patate chaude à Alpha Condé, lui demandant de consulter les acteurs politiques, leaders d’opinion et autres, afin d’aller au référendum. Kassory a pris soins d’être autant évasif que son mentor que beaucoup accusent de vouloir sacrifier l’enfant de Forécariah.

De toutes les façons, tout comme à l’UFDG, à l’UFR, au BL, etc., le PEDN a donné sa position : « Non seulement par le fond, je suis opposé à ce débat sur cette Constitution dans les conditions où ça a été lancé. Il faut donner ça à ceux qui viendront (futurs dirigeants, ndlr), ils auront la latitude de changer ça. J’ai un parti, c’est vrai, qui veut accéder au pouvoir comme tout autre parti. Mais, ce qui est prioritaire pour moi, c’est de sortir la Guinée de ce méli-mélo institutionnel. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.