L’après-pétrole : « Quand le prince héritier d’Arabie saoudite rêve de Norvège »

En faisant racheter la société de pétrochimie Sabic par la major pétrolière Aramco, Mohammed Ben Salman entend, comme les Norvégiens, préparer le déclin de l’or noir. Mais les mœurs politiques du pays sont loin de rassurer les investisseurs, explique Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.