« L’armée algérienne n’est pas constituée d’un bloc monolithique homogène »

Les forces algériennes sont traversées par des courants stratégiques différents aux contours mouvants, analyse l’historienne Saphia Arezki.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.