Laye Junior Condé sur le cas Gaoual : assagi, le rigide prend de la hauteur

C’est à la limite un signe de lassitude. Connaissant ce bouillant militant du RPG, ce Mbatoula qui a mis sa nuisible influence dans la division des Guinéens, à un moment donné, avant sa nomination – maigre consolation – à l’Office national du tourisme, Laye Jr Condé est manifestement embarrassé par la réelle volonté du pouvoir à saper les acquis de la République.

Il l’a fait savoir, en tentant de s’assagir, de prendre de la hauteur par rapport à sa famille politique aveuglée par une rancœur viscérale contre l’opposition républicaine. Laye Jr Condé a étonné, en se prononçant favorablement sur le cas d’Ousmane Gaoual Diallo. C’était avec nos confrères de Guinée matin.

Cette sortie fait le tour des sites Internet. Extrait : « Ce n’est pas le fait d’approuver ou de désapprouver, je ne rentre pas dans ce débat, dans cette surenchère verbale, qui a dit quoi. Les emprisonnements aux relents politiques, je ne commente pas. L’essentiel chez moi, c’est aller à un dialogue qui est l’aboutissement du monde civilisé dans la politique. » Il assume et ne se limite pas à cette dénonciation à peine voilée des manœuvres du pouvoir. Il a par ailleurs invité « la classe politique à dialoguer et à apaiser la cité. Je désapprouve toute situation d’emprisonnement aux relents politiques. »

Cette posture coutera ce qu’elle coutera mais, elle permet aux uns et aux autres de comprendre qu’au sein même du RPG les avis sont partagés et les positions tranchées. Et mieux, au sein du parti au pouvoir, c’est la lassitude. Résultat : il y a certainement un avant et un après épisode de Gaoual. Les choses commencent à se dessiner…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.