Le bilan de la manifestation revu à la hausse : 7 morts et 70 blessés par balles (FNDC)

Les opposants au 3ème mandat ne désarment pas. Et ce, malgré la main tendue du Président Alpha Condé et l’ampleur des dégâts matériels et humains revu à la hausse.

Dans un communiqué, le FNDC parle désormais des 7 morts, tous tués par balles, 70 blessés et une centaine d’arrestations, en deux jours.

La plateforme à l’origine du mouvement de protestation rappelle que la lutte du FNDC est purement citoyenne, non partisane et axée exclusivement sur la défense de la

Constitution pour une alternance démocratique et pacifique en Guinée en 2020.

Voici la liste des personnes tuées au cours des deux jours de manifestation à Conakry et à l’intérieur du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.