Le chantage d’Oyé: une cinglante réplique en préparation ?

Oyé Guilavogui s’est tapé la poitrine en défiant l’autorité du Chef de l’Etat. Le manège est tout trouvé : le chantage. Et c’est ce même chantage qui a fait plier Alpha Condé en signant des décrets et des contre-décrets, en plein week-end. Cet affront d’Oyé, un ministre pris comme l’enfant gâté du gouvernement semble provoquer l’ire du parti au pouvoir.

Selon des indiscrétions, des caciques du RPG jureraient de faire payer au ministre impénitent son outrecuidance. Ceux-ci entendent ‘’étrangler’’ le ministre de l’Environnement, des Eaux et forêts. Sans trop détailler les stratégies à utiliser pour faire mordre la poussière le ministre-menteur. Certains évoquent un possible décret devant rapporté la nomination. D’autres, veulent attendre en temps opportun pour débarquer le colis devenu encombrant pour non seulement Alpha Condé, mais aussi et surtout tous ces ministres basse-côtiers, en première ligne, Aboubacar Sylla. En exigeant et en décrochant le poste voulu tout en piétinant celui de l’Elevage, Oyé Guilavogui devrait être poursuivi. En effet, son acharnement au poste obtenu prouve qu’en acceptant l’Elevage, Oyé est rétrogradé et donc ne saurait faire fortune sur un désert surtout quand on quitte les Télecoms et les Transports.

Contre toute attente Oyé crie ohé ! Un nouveau décret le nomme au poste voulu. « Le président ne maîtrise pas la situation. Il cède aux pressions. C’est quelqu’un que je connais bien. On ne doit pas gérer un pays de la sorte. Il ne doit pas céder aux desideratas des imams ou des communautés. Aujourd’hui il a montré à la face du monde sa faiblesse et qu’il est en train de gérer le pays en vrai amateur » a réagi un Telliano, ex allié du RPG. Cet opposant sait de quoi il parle, car, Oyé a bel et bien bénéficié d’appuis.

C’est pourquoi, « Je remercie toute la population qui m’a soutenue. Au moins ça m’a permis d’évaluer mon utilité sociale. C’est ce que je tire comme leçon dans cet évènement, depuis le jour qu’on m’a enlevé jusque maintenant. Je salue la population de Kindia, je lui suis très reconnaissante. Parce que jusqu’au samedi, ils ne font que faire des prières. Ce qui donne le courage de faire beaucoup plus que ce soit à Kindia qu’en forêt, à Macenta précisément. » Le RPG en tirera les conséquences.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

  1. Diallo Adama dit

    Oyé se fiche du Président. Remarquez dans ses remerciements, il n’a pas cité une seule fois le nom du Président Alpha Condé, qui a montré une faiblesse déconcertante dans cette affaire. Le Président a plié et son autorité est tombée à terre. Malheureux pour la Guinée!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.