Le compost humain, une solution pour réduire l’impact environnemental de la mort ?

L’Etat de Washington a adopté un texte permettant de transformer le corps de défunts en compost. Des expérimentations sont en cours en Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.