Le Congolais Jean-Pierre Bemba présente sa facture à la Cour pénale internationale

Le dirigeant politique réclame 68,6 millions d’euros pour « erreur judiciaire » et pour les « dommages » infligés à ses biens pendant ses dix années de détention provisoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.