Le Foutah touchée dans sa chair !

Terre d’hospitalité, sanctuaire islamique, oasis du respect de la personne humaine, etc., le Foutah est aujourd’hui touché dans sa chair et dans son âme. Ni vieux, ni sages, ni notabilité, ni patients alités à l’hôpital, encore moins des femmes au marché ne sont épargnés ces derniers temps, grâce et à cause de Madifing Diané et ses Forces spéciales déployées dans la Cité.

Cette situation fâche Dalein Diallo : «Comment peut-on expliquer que dans une ville comme Pita, qu’on envoie une expédition punitive dans la concession du Khalife, casser ses voitures, gazer sa famille et qu’on répète  la même chose à Labé. Le pauvre Thierno Badrou se bat pour qu’il y ait la paix, qu’il y ait l’entente au nom de la religion, un homme que tout le monde respecte, mais qu’on vienne pulvériser sa concession de gaz lacrymogène, qu’est-ce que cela signifie. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.