Le jour où Johnny Hally­day a fait une très mauvaise affaire à cause du père de Laeti­cia Hally­day

UN BEAU-PÈRE PAS TRÈS FIABLE SELON UN PROCHE DU ROCKEUR

On sait peu de choses d’André Boudou. Le père de Laeti­cia était pour­tant très proche du couple Hally­day dans les années 2000. Sudinfo.be révèle qu’il aurait même aidé Johnny Hally­day à acqué­rir un bateau… qui s’avérait être une épave.

André Boudou, discret depuis quelques années, fait parler de lui alors que certains proches du clan Hally­day – rapporte Le Pari­sien, affirment l’avoir entendu mena­cer le fils du rockeur sur la succes­sion lors de l’enter­re­ment du taulier, à Saint-Barthé­lémy. Pour­tant, le père de Laeti­cia était très proche de Johnny Hally­day. Le rockeur avait confiance en ce patriarche dont il admi­rait le sens des affaires.

Dans les années 90, le Taulier a d’ailleurs réussi à acqué­rir un bateau grâce au père de sa femme. « André [Boudou, le père de Laeti­cia, NDLR] a été mon plus fidèle allié… C’est lui qui a trouvé le Magnum 70. C’est encore lui qui a négo­cié les prix au mieux », racon­tait Johnny Hally­day. Cepen­dant, un des proches de l’idole des jeunes a pensé que le chan­teur s’est fait avoir par son beau-père. « André n’a eu aucun scru­pule, sachant que Johnny cher­chait un bateau, de lui en vendre un qu’il savait… défec­tueux, sans le lui dire« , commence-t-il. Le monstre des mers avait  »pris l’eau… et tout le système élec­trique était défec­tueux. Johnny n’a pas été mis au courant au moment de l’achat. Et a donc payé le prix plein… Pour un bateau qui n’était donc pas en état ! », révèle-t-il.

Ce n’est pas la première fois que le sens des affaires d’André Boudou pose ques­tion. En 2002, le couple Hally­day avait fait l’acqui­si­tion de 50% des parts de la disco­thèque l’Amné­sia à Paris. Une boîte de nuit, dont les erreurs de gestion, ont conduit au redres­se­ment fiscal pour non décla­ra­tion de reve­nus tirés de l’exploi­ta­tion de l’établis­se­ment. Une bataille juri­dique de 12 ans a débou­ché sur le rejet du pour­voi que le couple Hally­day avait formé auprès du conseil d’État. Les époux ont alors été dans l’obli­ga­tion de régler une partie des 80 000 euros que le fisc leur récla­mait.

Bernard Violet, le biographe du rockeur, estime pour sa part que la famille Boudou serait un problème pour les finances de Johnny Hally­day« ‘Johnny sait chan­ter, mais il ne sait pas comp­ter’, m’avait dit André Boudou lorsque je l’ai rencon­tré… Ils ont clai­re­ment pris l’ascen­dant sur le busi­ness de Johnny, parfois avec plus ou moins de bonheur, si on se souvient de l’échec de la boîte de nuit l’Amné­sia…« , a-t-il confié à l’Express.

 http://www.gala.fr/l_actu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.