Le Maroc souligne son attitude de « non-ingérence » concernant l’Algérie

Depuis le début des manifestations algériennes le 22 février, le royaume chérifien s’est abstenu de tout commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.