Le NON des USA au 3è mandat inspire une extrapolation au RPG


« Le sous-secrétaire aux affaires africaines des États-Unis, vient nous conforter dans notre position. J’ai toujours dit que le FNDC est composé des individus qui ne savent pas ce qu’ils veulent et qui se trompent de combat. Aucun démocrate, à plus forte raison un homme de la société civile, ne peut s’opposer à l’idée d’un referendum. Cette réaction du sous-secrétaire aux affaires africaines des États-Unis, signe la mort du FNDC et à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur. Car, c’est là-bas que le FNDC croyait avoir du soutient. »
Soit Makanéra Kaké n’a rien compris de la sortie du Sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires africaines, soit il est aveuglé par une extrapolation sans nom.
En effet, depuis la sortie des USA sur RFI, faisant état de son opposition à la présidence à vie, le RPG panique. Pourtant : «Les Etats-Unis reconnaissent la souveraineté de chaque État, et les États peuvent changer leurs Constitutions à leur guise. » Seulement, «Nous avons un problème s’il apparaît évident que le Président en exercice se sert de cela uniquement pour se maintenir au pouvoir », a souligné Tibor Nagy. Et l’intention d’Alpha Condé c’est bien se maintenir au pouvoir, après 10 ans passés.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.