Le PADES revient sur son appartenance au FNDC


Ousmane Kaba se fait son petit bonhomme de chemin sur le terrain politique. Il délimite son territoire. Il donne des avis. Il tranche des positions. Et là, il revient sur l’appartenance du PADES au FNDC.
Extrait : « Si on a créé le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), tout gouvernement a le droit de proposer une nouvelle Constitution dans le cadre d’un referendum, mais la question se situe ailleurs. Pourquoi nous avons rejeté cette initiative ? Vous savez, lorsqu’on a élu le chef de l’Etat en 2010, et il a juré sur la Constitution, il a dit moi Alpha Condé, je jure de respecter la Constitution et de faire respecter cette Constitution. En 2015 aussi, il a fait la même chose. Et il a dit, « en cas de parjure, que je subisse la rigueur de la loi ». Donc nous, nous estimons que c’est lors de la campagne qu’un président doit dire à ses électeurs qu’il souhaiterait changer la Constitution s’il est élu président de la République, mais ce n’est pas au moment de partance que vous allez dire que vous voulez changer la Constitution. Deuxième raison, pourquoi on veut changer la Constitution ? Est-ce que ce changement est dans l’intérêt de la population ? La préoccupation du gouvernement, c’est de permettre un troisième mandant au président. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.