Le porte parole des FPDD met en garde Idrissa Chérif contre toute prétention de proximité avec Dadis

Le chargé de communication et porte parole des FPDD (forces patriotiques pour la démocratie et le développement) accuse ouvertement l’ancien ministre conseiller à la communication de l’ex-capitaine Moussa Dadis CAMARA de prétendre occuper le même poste jusqu’à présent.

Selon Maxim MANIMOU, Idrissa serait en train de se service de ce manteau (pourtant qui n’est plus valable) pour se faire des avantages. « Je le profite de cette antenne pour le mettre en garde. S’il ne cesse pas, nous allons entreprendre des actions judiciaires contre lui. Nous ne sommes plus au temps du CNDD. Il n’est ni collaborateur de Dadis, ni son conseiller à la communication, encore moins son porte-parole » a affirmé Maxim MANIMOU sur les ondes d’une radio privée de Conakry ce dimanche 28 juin 2015.

D’ailleurs, le chargé de communication des FPDD ne se limite là. Il va jusqu’à insinuer que M. Chérif serait une taupe du pouvoir de Conakry. Maxim a révélé que ce dernier a tenté à Ouaga d’empêcher que Dadis soit désigné comme président des FPDD en conseillant de créer une nouvelle formation politique et demander l’agrément. Ce que l’entourage de Dadis aurait rejeté sur le champ.

En tout cas, depuis la chute du CNDD, Idrissa Chérif réside à Abidjan. C’est à partir de là qu’il a été annoncé aussi à la tête du FPG. Et il rendait des fois visite à son ancien mentor Moussa Dadis CAMARA.

Oumar Rafiou DIALLO, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.