Le pouls économique se densifie à la Présidence…

Question pour un champion, question à X francs guinéens ! On ne sait pas trop comment la poser, mais, bien des Guinéens voudraient bien savoir combien de ministres conseillers y a-t-il à la Présidence de la République. Avec Alpha Condé, c’est bien la Loi de Lavoisier qui est la feuille de route : Il n y a que des changements, des modifications. Et rien ne se perd.

Il nomme les mêmes aux mêmes postes qu’avant lui. Il les enlève. Puis les (re)mute avant de les jeter au garage communément appelé Présidence de la République en qualité de ministre conseiller. Souvent sans portefeuille. C’est ainsi que tous les membres du gouvernement dégommés trouvent une chute à la Présidence. Le dernier cas en date est bien celui de l’ex ministre du Budget. Mohamed Lamine Doumbouya, celui-là même qui apporté bien des transformations à son département et qui a nourri bien des projets comme la dématérialisation des bulletins de salaire des fonctionnaires vient de rejoindre la colonne de Damantang Camara, Marc Yombouno, Abdourahmane Diallo.

A la seule différence, il sera entre autres chargé de « conseiller le Président sur les relations avec les institutions multilatérales de financement, les fonds souverains, les fonds d’investissement publics et privés.Il conseillera également  sur les questions monétaires et bancaires ainsi que sur la réforme des finances publiques.Mohamed Lamine Doumbouya travaillera en étroite collaboration avec les membres du pool économiques à la présidence », comme le rapporte un confrère. Ce beau monde à la Présidence fait jaser bien des Guinéens. Ces ministres sont inutilement nombreux et contreproductifs. Des gouffres financiers sans noms…

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.