Le premier convoi des pèlerins s’en va le 30 juillet !

« Le départ du premier convoi prévu pour le 27 juillet, a été reporté au 30 juillet 2018. » C’est une annonce dupatron du secrétariat général des Affaires religieuses. Cette annonce a été faite au moment même où des troubles sociaux rythment la vie de la capitale et de certaines villes de l’intérieur du pays.

Aly Djamal Bangoura a par ailleurs traduit toute son inquiétude quant au calendrier qui coïncide avec les manifestations socio-politiques. C’est pourquoi, dans un communiqué radiodiffusé, « nous demandons respectueusement aux différentes composantes de la crise de permettre à nos compatriotes de participer aux opérations du pèlerinage. » Pour y parvenir, Aly Djamal Bangoura« exhorte à la retenue, à la tolérance, à la compréhension, car seul les calamités naturelles peuvent empêcher nos compatriotes de manquer à ce rendez-vous planétaire. »

A moins que le contexte ne change, habituellement, même les opposants ajournent leurs marches, le temps des compatriotes de se rendre aux Lieux saints ou de rentrer au pays. C’est dire qu’il n y a pas de sang noir à se faire.

 

A rappeler que le quota retenu en faveur de la Guinée est de neuf mille (9000) pèlerins répartis comme suit : le SGAR 3000 et les agences privées 6000.C’est Ethiopian Airlines qui transporte les Guinéens au tarif unitaire ferme non révisable de 1.384 USD hors taxes. Ce choix se justifie selon les autorités religieuses, par des avantages liés dont entre autres : la date de retour du premier convoi prévue 48H seulement après Mina contre deux semaines en 2017 ; la franchise de 64 kg pour deux pièces contre 46 kg en 2017. Il sera question de débourser quelque 40 942 200 GNF soit 4 524 USD, au taux de 1 USD = 9 050 GNF pour prétendre rallier la Mecque.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.